X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Centre de documentation » Bibliothèque de l'IHRF » Le livre de ... » Frimaire an CCXX

Institut d'Histoire de la Révolution Française (IHRF)

 

IHRF-IHMC
(UMR8066, CNRS/ENS/Paris 1)

 

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché à l’UFR d’Histoire (09) de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.
Présentation complète

 

17, rue de la Sorbonne

Esc. C, 3e étage

75005 Paris

Opens window for sending emailCourriel IHRF

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook

 

Chargé de communication

Opens window for sending emailAlexis Darbon

 

Bibliothèque

Lundi et mardi : 14 h – 17 h 30
Mercredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30
Jeudi : 9 h 30 – 13 h
Vendredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 16 h
 

Thomas Corpet

Tél. : 01 40 46 33 70

Opens window for sending emailbiblio.ihrf@univ-paris1.fr

Accès direct à la bibliothèque

 

   
   

Frimaire an CCXX

 

Le 17 décembre dernier, alors que la révolution arabe s’apprêtait à souffler sa première bougie, les flammes consumaient la presque totalité des 200.000 ouvrages historiques, la plupart rares, conservés à l’Institut d’Egypte fondé par Napoléon Bonaparte au Caire en 1798.

Cet incendie tragique, contre lequel la population s’est spontanément mobilisée en récupérant des lambeaux de manuscrits rescapés, réactualise le lien historique entre nos deux pays, et au-delà, entre nos deux cultures, européenne et orientale, dont les influences n’ont cessé de s’entremêler.

 

Quatre ouvrages abordent, chacun différemment, cette double thématique des échanges Orient-Occident aux XVIIIe et XIXe siècles sous le prisme des campagnes d’Egypte.

 

 

 

 

 

 

 

Les deux journaux annotés par Gaston Wiet, orientaliste arabophone, alors directeur du musée d’art arabe du Caire, sont deux témoignages croisés.

 

Celui de Grandjean, agent en chef de l'habillement de l'Armée, commente l’aspect financier et comptable des campagnes d’Egypte bonapartistes, de son embarquement à Toulon jusqu'à l'assasinat de Kléber avec son regard de civil,  dont la rencontre avec Bonaparte au sujet d’une réclamation se clôtura par une fin de non-recevoir.

 

Le Journal du lieutenant Laval, militaire de tendances jacobines ayant participé aux campagnes d’Italie puis blessé à la bataille d’Aboukir, est rédigé dans un langage beaucoup plus brut et directement descriptif.

 

Gaston Wiet, Deux mémoires inédits sur l’expédition d’Egypte. Le Caire, 1941 (T 698)

 

 

 

 

Dans les chapitres III à VI de son ouvrage, c’est le point de vue du membre de l’Académie de marine que nous expose Auguste Thomazi, après avoir épluché les correspondances du général en chef mais aussi de ses amiraux, contre-amiraux, capitaines de vaisseau et de frégate. 

 

Auguste Thomazi, Napoléon et ses marins. Berger-Levrault, 1950 (3018)


 

 

 

 

 


L’angle de vision que nous offre Geoffroy Saint-Hilaire est celui d’un scientifique passionné dont les correspondances -  avec son père, Cuvier, son frère et Jussieu notamment – ainsi que deux rapports, à l’Institut d’Egypte et à l’Assemblée, furent publiés en format poche dans leur version intégrale.

 

Geoffroy Saint-Hilaire, L’expédition d’Egypte. Paleo, 2000 (T 756)

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

Plus analytique, l’étude biographique d’un consul détaché àTunis permet à Christian Windler d’explorer très finement comment évolua la culture diplomatique et l’image de cet « Autre » non-européen dans un nouvel ordre international issu des révolutions de la fin du XVIIIe siècle. 

 

Christian Windler, La diplomatie comme expérience de l’autre : consuls français au Maghreb (1700-1840). Droz, 2002 (16420)

 

 

 

[décembre 2011]

 


Allégorie de Frimaire. "Le Soleil répond au Sagittaire."
calendrier républicain, révolution française