X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Centre de documentation » Bibliothèque de l'IHRF » Le livre de ... » Vendémiaire an CCXX

Institut d'Histoire de la Révolution Française (IHRF)

 

IHRF-IHMC
(UMR8066, CNRS/ENS/Paris 1)

 

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché à l’UFR d’Histoire (09) de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.
Présentation complète

 

17, rue de la Sorbonne

Esc. C, 3e étage

75005 Paris

Opens window for sending emailCourriel IHRF

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook

 

Chargé de communication

Opens window for sending emailAlexis Darbon

 

Bibliothèque

Lundi et mardi : 14 h – 17 h 30
Mercredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30
Jeudi : 9 h 30 – 13 h
Vendredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 16 h
 

Thomas Corpet

Tél. : 01 40 46 33 70

Opens window for sending emailbiblio.ihrf@univ-paris1.fr

Accès direct à la bibliothèque

 

   
   

Vendémiaire an CCXX

Né en 1712, Charles-Michel de l’Epée fut d’abord avocat à Paris puis chanoine de Troyes. Dévoué aux pauvres et aux indigents, c’est en 1760 qu’il s’intéressa au moyen de communiquer avec deux sœurs sourdes-muettes qui assistaient à l’une de ses leçons d’instruction.

 

Dans l’école publique qu’il fonda, l’abbé rassembla une population abandonnée jusqu’alors qui se constitua des modèles, avec ses propres maîtres sourds.

 

A sa mort, le 23 décembre 1789, l’abbé de l’Epée instruisait près d’une centaine d’élèves.

 

               

                                              

 

Publié de façon anonyme, La véritable manière d’instruire les sourds et muets fait suite aux Quatre Lettres sur l'éducation des sourds (1774) et constitue la seconde édition du premier traité conséquent sur le sujet paru en 1776.

 

L’ouvrage s’ouvre sur un avertissement inspiré par la religion et l’humanité de l’auteur, sensibilisé à « une  classe (…)d’hommes (…) réduits en quelque sorte à la condition des bêtes », et qui s‘est fixé comme devoir de les préparer à des « Exercices publics, dans lesquels des enfants qu’on avait regardé jusqu’alors comme des demi-automates, ont donné des preuves non douteuses d’une intelligence supérieure à celle de la plupart des jeunes personnes de leur âge ». 

 

Car l’auteur engagé ne s’arrête pas à former l’esprit des sourds et muets par la lecture de bons livres, il expose ensuite comment les démutiser.

La troisième et dernière partie, rédigée en latin, développe l’aspect scientifique de la controverse née avec ses collègues de Leipzig et de Vienne.

 

En 1791, deux ans après sa mort, l'Assemblée nationale l'a reconnu en décrétant que son nom serait inscrit comme bienfaiteur de l'humanité et que les sourds bénéficieraient des Droits de l'homme.

 

[L’EPEE Charles-Michel de], La véritable manière d’instruire les sourds et muets, confirmée par une longue expérience. Paris, chez Nyon l’aîné, 1784 (OR 490)

 

Sur ce sujet, vous pouvez aussi lire par Jean-René Presneau, L'éducation des sourds et muets, des aveugles et des contrefaits au siècle des Lumières. Paris : L'Harmattan, 2010 (17194).

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                           [septembre 2011]

 

 

Allégorie de Vendémiaire. "A cette époque arrive l'équinoxe d'automne et commence l'année de l'ère nouvelle."
calendrier républicain, révolution française