X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Enseignement » Outils et matériaux pédagogiques » Expositions en cours et à venir » Le siècle de Watteau. Dessins français du XVIIIe siècle

Institut d'Histoire de la Révolution Française (IHRF)

 

IHRF-IHMC
(UMR8066, CNRS/ENS/Paris 1)

 

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché à l’UFR d’Histoire (09) de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.
Présentation complète

 

17, rue de la Sorbonne

Esc. C, 3e étage

75005 Paris

Opens window for sending emailCourriel IHRF

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook

 

Chargé de communication

Opens window for sending emailAlexis Darbon

 

Bibliothèque

Lundi et mardi : 14 h – 17 h 30
Mercredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30
Jeudi : 9 h 30 – 13 h
Vendredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 16 h
 

Thomas Corpet

Tél. : 01 40 46 33 70

Opens window for sending emailbiblio.ihrf@univ-paris1.fr

Accès direct à la bibliothèque

 

   
   

Le siècle de Watteau. Dessins français du XVIIIe siècle

Le siècle de Watteau.

Dessins français du XVIIIe siècle


© Photo Musée Cognac-Jay
  

du 28 mars au 13 juillet 2008

Fondé en 1929, à la réception du legs fait en faveur de la Ville de Paris par Ernest Cognacq, fondateur des magasins de la Samaritaine, le musée Cognacq-Jay s’est d’abord ouvert sur le boulevard des Capucines avant d’être transféré en 1990 dans le quartier du Marais et installé dans l’hôtel de Donon. Voué au XVIIIe siècle, français et européen, le musée déploie ainsi ses riches collections permanentes de peintures et d’objets d’art dans le cadre raffiné d’un bel hôtel particulier.
A l’occasion de la parution du catalogue raisonné des Pastels et dessins appartenant à ses collections, le musée présentera du 28 mars au 13 juillet une sélection de 50 dessins sortis des réserves.
Cette exposition sera l’occasion de revoir ensemble certaines œuvres très célèbres : les dix dessins d’Antoine Watteau (1684-1721) par exemple, ou les dessins en couleurs si rares de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806). Elle mettra aussi l’accent sur un ensemble unique de gouaches et d’aquarelles, œuvres signées de ces maîtres adulés au XVIIIe siècle et remis à la mode au XIXe siècle par les frères Goncourt, que furent Louis-Gabriel Moreau l’aîné (1740-1806), Pierre –Antoine Baudouin (1723-1769), Nicolas Lavreince (1737-1807), Philibert-Louis Debucourt (1755-1832) ou Jean-Baptiste Mallet (1762-1846). Scènes de genre, scènes intimistes, sentimentales, voire un peu lestes, elles racontent la vie quotidienne et romanesque d’un siècle où l’amour, la mode et la conversation faisaient un art de vivre.
Une collection vivante est une collection qui s’enrichit : on pourra aussi découvrir quelques exemples des acquisitions nouvelles faites depuis la réouverture du musée en 1990, qui sont venues compléter heureusement l’ensemble d’origine. (présentation du site)

Infos pratiques :

Musée Cognacq-Jay
Musée du XVIIIe siècle de la Ville de Paris
Hôtel de Donon
8 rue Elzévir
75003 Paris