X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Centre de documentation » Controverses » L’or de Pitt va-t-il avoir raison de Robespierre ?

L’or de Pitt va-t-il avoir raison de Robespierre ?

L’or de Pitt va-t-il avoir raison de Robespierre ?

article de Jean-Clément Martin paru sur ce site le vendredi 29 avril 2011, 22:18.

 

Des manuscrits de Robespierre seront vendus le mercredi 18 mai à 14:30 chez Sotheby (76 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 — on peut y voir exposées les pièces en vente les 13, 14, 16 et 17 mai de 10h à 18h).

 

Deux lots d’intérêt seront donc mis en vente chez Sotheby :

 

le lot 31

 

2 lettres d’Augustin Robespierre (une à Maximilien, l’autre à Maurice Duplay), copies par Philippe Le Bas des discours de Robespierre du 18 novembre 1790 (rattachement d’Avignon) et du 15 février 1791 (sur les jurés), 29 lettres de Philippe Le Bas à son père, 3 lettres de Philippe Le Bas à son épouse, 9 lettres du père de Philippe Le Bas, 6 pièces sur l’affaire Berceau (1791-92), 18 pièces concernant les conséquences du 9 thermidor pour la famille Le Bas, 10 lettres du fils Le Bas, & 2 lettres d’E. Lanne (proc. du trib. revol. de Paris).

 

 

le lot 32 (estimation 200 à 300 000 €) consacré aux manuscrits de Robespierre

 

Premier jet du discours du 25 janvier 1792 (sur la guerre) (8 pages) Discours aux Jacobins mars 1792 (14 pages) Trois fragments contre les Girondins (5 pages) dont discours 28 octobre 1792 Une note contre Brissot (provenant du Défenseur de la Constitution, mai 1792, n°3)

 

Brouillon de la 7e Lettre à ses commettants (30 novembre 1792) (52 pages) (contre Pétion) Brouillon de la 11e Lettre à ses commettants (décembre 1792) (22 pages) (procès de Louis XVI)

 

Brouillon de la 1ère à ses commettants, 2e série (janvier 1793) (8 pages) (l’appel au peuple) Discours 5 décembre 1793 (une page) Brouillon Rapport 7 mai 1794 (une page sur feuillet double)

 

Fragment discours 26 juillet 1794 (2 pages) Une lettre (s.d., destinataire inconnu) sur le bonheur et la vertu.

 

Indépendamment de l’intérêt précis de ces documents par rapport à tous ceux qui sont déjà connus et édités et indépendamment des opinions des uns et des autres, n’est-il pas souhaitable que les Archives nationales cherchent à les acquérir pour ce qu’ils évoquent d’un des épisodes fondateurs de l’histoire nationale ?

 

 

Faut-il lancer une pétition ou un appel dans la presse ?