X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Equipe » Pierre SERNA

Institut d'Histoire de la Révolution Française (IHRF)

 

IHRF-IHMC
(UMR8066, CNRS/ENS/Paris 1)

 

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché à l’UFR d’Histoire (09) de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.
Présentation complète

 

17, rue de la Sorbonne

Esc. C, 3e étage

75005 Paris

Opens window for sending emailCourriel IHRF

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook

 

Chargé de communication

Opens window for sending emailAlexis Darbon

 

Bibliothèque

Mardi et mercredi (10h-17h)

Thomas Corpet (septembre 2017)

Tél.: 01 40 46 33 70

hist.revol@univ-paris1.fr

Opens internal link in current windowAccès direct à la bibliothèque

 

   

Pierre SERNA

Pierre SERNA

Opens window for sending email pierreserna[a]wanadoo.fr

 

Professeur d'histoire moderne à l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne

Membre élu du conseil de la recherche de l'Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne

 

 

 

 

 

Thèmes de recherche

Deux axes structurent des recherches menées conjointement sur des thèmes concernant l’avant et l’après 1789.
Un premier thème regarde la façon dont les élites nobiliaires ont intégré des formes du débat des Lumières. Le thème du désordre nobiliaire au travers du paradigme de la violence constitue une première approche d’un groupe social qui exprime, dans un siècle bien moins tranquille qu’on ne l’a cru, des pratiques et des pensées traduisant des violences sociale, culturelle, économique et politique, autant de façons d’être au monde, conflictuelles et problématiques. Dans cette perspective les questions du duel et de la controverse politique occupent une place importante.
Un second axe se construit autour des idées, des pratiques, des théories, des attitudes politiques durant la décennie révolutionnaire. Deux directions opposées sont approfondies : la première concerne les mouvements radicaux à droite ou à gauche de l’échiquier, leur expression, leur organisation, leur survivance. La seconde thématique concerne au contraire la façon dont, au centre de l’échiquier politique, les conditions d’élaboration d’une rhétorique de la modération se structurent, dans une désidéologisation du discours politique privilégiant la voie du ralliement dans la défense du pragmatisme de la raison d’Etat. La figure de la girouette devient le paradigme indiciaire de toute cette génération.

Les deux axes se rejoignent dans une période privilégiée : le Directoire, nouveau chantier , nouveau laboratoire des idées et des pratiques républicaines pour les républiques futures du XIXe et même du XXe siècle. Désormais, deux nouveaux thèmes de recherches sont élaborés pour les années à venir :

 

1. La place de l’animal dans la ville au XVIIIe siècle et son histoire « politique ».

Il s’agit à partir du débat scientifique, du débat philosophique, à partir des archives de police et de la réflexion sur la place de l’animal dans l’économie, dans la médecine vétérinaire, d’ouvrir un chantier nouveau sur les rapports hommes-animaux à la fin de l’Ancien régime et durant la Révolution et au-delà. Omniprésent, l’animal exprime des choix de société, des hiérarchies, des mutations, des rapports de force différents, des sensibilités changeantes.

 

2. La République dans le monde des révolutions atlantiques.

Foret des récentes recherches et à l’étranger, il s’agit de repenser l’idée, le gouvernement, les constitutions républicaines non plus dans une seule perspective franco-française mais d’intégrer la naissance et l’affirmation de la république française dans un contexte international mettant en confrontation diverses expériences. Pensée ainsi, la République (gouvernement , pratique et idéologie) issue des révolutions atlantiques, pose la question de la circulation des modèles , des hommes, des théories, ainsi que leurs origines et leur devenir du XVIIe anglais au printemps des peuples au milieu du XIXe siècle.

 

 

Fonctions scientifiques et administratives

- Directeur de l’Institut d’Histoire de la Révolution française (CNRS/UMS 622) - décembre 2008

- Vice-Président de la Commission Internationale d’Histoire de la Révolution Française

- Professeur des Universités, Paris 1 Panthéon Sorbonne. Septembre 2008.

- Coresponsable de l’ANR Rêv-loi. (septembre 2009)

- Directeur de la revue en ligne « La révolution française »  Revues.org.

- Qualifié par le Conseil National des Universités pour le poste de Professeur des universités (février 2005).

- Habilité à la direction de recherches (novembre 2004)

- Coresponsable du séminaire du M1 et du M2 : «Guerre conflit, société, XVIe-XVIIIe siècles» pour les années 2006-2007, 2007-2008, Paris 1.

- Directeur de la collection La Chose Publique aux éditions Champ Vallon.

- Membre du comité de lecture de la revue Annales historiques de la Révolution française.

- Membre du conseil d’administration de la Société des Etudes Robespierristes 2008-2013.

 

- Directeur de la revue en ligne La Révolution française sur le portail Revues.org.