X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Centre de documentation » Publications » Encyclopédie du Rêve de d’Alembert de Diderot

Institut d'Histoire de la Révolution Française (IHRF)

 

IHRF-IHMC
(UMR8066, CNRS/ENS/Paris 1)

 

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché à l’UFR d’Histoire (09) de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.
Présentation complète

 

17, rue de la Sorbonne

Esc. C, 3e étage

75005 Paris

Opens window for sending emailCourriel IHRF

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook

 

Chargé de communication

Opens window for sending emailAlexis Darbon

 

Bibliothèque

Lundi et mardi : 14 h – 17 h 30
Mercredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30
Jeudi : 9 h 30 – 13 h
Vendredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 16 h
 

Thomas Corpet

Tél. : 01 40 46 33 70

Opens window for sending emailbiblio.ihrf@univ-paris1.fr

Accès direct à la bibliothèque

 

   
   

Encyclopédie du Rêve de d’Alembert de Diderot

Encyclopédie du Rêve de d’Alembert de Diderot

 


- Encyclopédie du Rêve de d’Alembert de Diderot.
- Dirigé par Sophie Audidière, Jean-Claude Bourdin, Colas Duflo introduction Franck Cabane
- CNRS éditions, 2006.

En 1769, Diderot écrit trois dialogues connus sous le titre du Rêve de D’Alembert. Cette oeuvre allègre et profonde, écrite en toute liberté, met en jeu les éléments les plus fondamentaux et les plus problématiques de son matérialisme, sous l’éclairage des sciences médicales de son temps. Ils mettent en scène quatre personnes réelles : Diderot lui-même, un géomètre, son ami d’Alembert, un médecin, le Dr Bordeu et une jeune femme, Mlle de Lespinasse. L’épisode central - le délire de D’Alembert interprété par le médecin et Julie de Lespinasse - expose une cosmologie inspirée d’un monde en perpétuelle transformation compris à partir de molécules sentantes, jouissantes et souffrantes.

Ces dialogues mettent en scène une grande variété de formes : l’échange savant et serré, la conversation sérieuse ou l’entretien léger, le rêve et le délire du géomètre, l’énoncé d’hypothèses audacieuses, de vues de science-fiction, de propos galants ou d’idées folles comme le mélange des espèces.

La forme de l’« Encyclopédie » a été choisie afin de traduire la richesse du contenu du Rêve de D’Alembert, tout en respectant sa forme ouverte et polyphonique. Elle contient 165 articles consacrés aux notions, images, personnes citées dans Le rêve de D’Alembert, avec indications des occurrences des termes dans quatre éditions de l’oeuvre et des renvois aux articles apparentés. Cette « Encyclopédie » est l’accompagnement indispensable d’un texte majeur de la philosophie des Lumières. (4e de couverture)