X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Manifestations scientifiques » Colloques » Réaction et royalisme populaires à l’ère des révolutions (1789-1848)

Institut d'Histoire de la Révolution Française (IHRF)

 

IHRF-IHMC
(UMR8066, CNRS/ENS/Paris 1)

 

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché à l’UFR d’Histoire (09) de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.
Présentation complète

 

17, rue de la Sorbonne

Esc. C, 3e étage

75005 Paris

Opens window for sending emailCourriel IHRF

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook

 

Chargé de communication

Opens window for sending emailAlexis Darbon

 

Bibliothèque

Lundi et mardi : 14 h – 17 h 30
Mercredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30
Jeudi : 9 h 30 – 13 h
Vendredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 16 h
 

Thomas Corpet

Tél. : 01 40 46 33 70

Opens window for sending emailbiblio.ihrf@univ-paris1.fr

Accès direct à la bibliothèque

 

   
   

Réaction et royalisme populaires à l’ère des révolutions (1789-1848)

Vendredi 1er juin : salle 15, Centre Panthéon, 12, place du Panthéon, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris 5e (France)

Jeudi 18 et vendredi 19 octobre 2018 : Faculté des Lettres, UPV/EHU, Paseo de la Universidad, 5, 01006 Vitoria-Gasteiz, Álava (Espagne)

Colloque organisé par la faculté des lettres de l'université du Pays basque (UPV/EHU), l'IHRF-IHMC et le LARHRA.

Contacto/ contact : andoni.artola@ehu.eusweiss.clement@gmail.com

Alors que la poussée électorale inédite en Europe et aux États-Unis de mouvements populistes conservateurs, voire réactionnaires, pose aux sciences sociales le défi de dépasser les assignations simplistes pour décrire le comportement et les aspirations des « oubliés » et des « laissés-pour-compte », cette journée d’étude se présente comme une archéologie des formes de « réaction » populaires et marginales à l’ère des Révolutions atlantiques (ca. 1776-ca. 1848). Il s’agit d’analyser comment se construisent, autour de la défense d’un « ordre ancien » et d’une « tradition » souvent fantasmés, des radicalités politiques nouvelles auxquelles se rallient à la fois des élites déclassées ou menacées et un « petit peuple contre-révolutionnaire » encore introuvable.

Dans la lignée du renouvellement des travaux sur la politisation populaire et le « protagonisme » révolutionnaire, et dans la continuité du colloque récemment organisé à Yale sur le « royalisme populaire », l’idée est de privilégier un comparatisme « par le bas » des phénomènes d’opposition aux mouvements révolutionnaires qui se manifestent en Europe et dans le monde atlantique, en s’intéressant non pas aux idées, mais aux pratiques et aux formes d’engagement des bases militantes et combattantes. Le choix d’une focale centrée sur la rue, le champ de bataille ou l’espace de clandestinité vise à mettre à l’épreuve les catégories surplombantes et écrasantes de « Contre-Révolution », « Réaction » ou « Royalisme » pour s’interroger sur l’existence d’une sorte de « protagonisme du refus » bien plus nébuleux et complexe qu’il n’y paraît.

Pour coller à la dimension transnationale du sujet, des chercheurs français, espagnols, italiens, portugais, américains et latino-américains participeront à ce projet centré sur deux journées complémentaires, l’une en Sorbonne le 1er juin 2018, l’autre à l’université du Pays Basque les 18 et 19 octobre 2018.

Télécharger le programme complet

1er juin

9 h 00 : Clément Weiss et Andoni Artola
Introduction / Introducción

9 h 25 : Jean-Clément Martin (Université Paris I-Panthéon Sorbonne)
Comment désigner les résistances ou les oppositions aux politiques des “Lumières”, retour sur un débat des années 1990.
Cómo designar las resistencias u oposiciones a las políticas de las “Luces”

9 h 55 : Paul Chopelin (Université Jean Moulin-Lyon III)
L’engagement royaliste dans l’espace atlantique (années 1770-années 1820). Essai de définition et de caractérisation.
La militancia realista en el espacio atlántico (1770s-1820s). Ensayo de definición y de caracterización.

10 h 20 : Questions / Preguntas

10 h 45 : Pause / Descanso

11 h 00 : Simon Sarlin (Université Paris Nanterre / Institut des Sciences sociales du Politique, ISP)
Armer le peuple en défense du royalisme : les milices volontaires dans l’Europe
de la Restauration.
Armar al pueblo en defensa del realismo: las milicias voluntarias en la Europa de la Restauración.

11 h 25 : Alvaro Paris (Universidad de Zaragoza)
Royalisme populaire dans les villes de l’Europe du Sud : regards croisés entre Madrid, Naples et le Midi de la France (1789-1830).
Realismo popular en las ciudades del sur de Europa: miradas cruzadas entre Madrid, Nápoles y el Midi francés (1789-1830).

11 h 55 : Questions / Preguntas

12 h 15 : Repas / Comida

13 h 45 : Fatima Sa é Mélo (CIES-Instituto Universitário de Lisboa)
Le peuple contre le libéralisme au Portugal : du royalisme populaire aux résistances
à la révolution, 1823-1846.
El pueblo contra el liberalismo en Portugal: del realismo popular a las resistencias contra la revolución, 1823-1846.

14 h 10 : Karine Rance (Université Clermont-Auvergne/CHEC)
Le comte de Montlosier, ou l’ambigüité d’une contre-révolution nobiliaire.
El conde de Montlosier, o la ambigüedad de una contrarrevolución nobiliar.

14 h 35 : Baptiste Roger-Lacan (Université Paris I-Panthéon Sorbonne)
Foule instable, foule hurlante. Le peuple manipulé dans les récits contrerévolutionnaires du premier xxe siècle.
Multitud inestable, multitud ruidosa. El pueblo manipulado en las narrativas contrarrevolucionarias del primer siglo XX.

15 h 00 : Questions / Preguntas

15 h 20 : Pause / Descanso

15 h 35 : Pierre Triomphe
Place et fonction de la sociabilité féminine dans la formation de l’agitation royaliste :
la genèse du « Midi blanc » de la fin de l’Empire à la Seconde Restauration.
Lugar y funcion de la sociabilidad femenina en la formación de la agitación realista:
la génesis del “Midi blanco” desde el fin del Imperio hasta la Segunda Restauración.

16 h 00 : Solenn Mabo (Université Rennes II)
Contre-révolution et luttes clandestines au prisme du genre (Bretagne, 1792-1801).
Contrarrevolución y luchas clandestinas desde el género (Bretaña, 1792-1801).

16 h 25 : Questions / Preguntas

16 h 45 : Pierre Serna (IHMC/IHRF, Paris I-Panthéon Sorbonne)
Conclusions / Conclusiones

18 octobre

9 h 00 : Clément Weiss, Andoni Artola
Présentation / Presentación 

Preside/Présidence de séance : Francisco Javier Ramón Solans

9 h 30 : Pedro Rújula (Universidad de Zaragoza)
¿Sueñan las clases populares con revoluciones?
Les couches populaires, rêvent-elles avec des révolutions ?

10 h 15 : Marcela Echeverri (Yale University)
El realismo popular en las revoluciones hispánicas.
Le royalisme populaire dans les révolutions hispaniques.

11 h 00 : Pause / Descanso

Preside/Présidence de séance : Andoni Artola

11 h 30 : Ramón Arnabat (Universitat Rovira i Virgili)
La contrarrevolución y la antirrevolución realista en una perspectiva europea.
La contre-révolution et l’anti-révolution royaliste espagnole dans une perspective comparatiste européenne.

12 h 10 : Maria Alexandre Lousada (Universidade de Lisboa)
La resistencia popular a la revolución liberal en Portugal.
La résistance populaire à la révolution libérale au Portugal

15 h 00 : Juan Bosco Amores (UPV/EHU)
Realismo y republicanismo en los procesos de independencia hispanoamericanos.
Royalisme et républicanisme dans les processus d’indépendance latin-américains.

15 h 40 : Andoni Artola (UPV/EHU)
¿Rebeldes con causa? La formación del País Vasco como bastión contrarrevolucionario (1793-1839).
Rebelles avec une cause ? La constitution du Pays Basque espagnol comme bastion contre-révolutionnaire (1793-1839).

16 h 30 : Pause / Descanso

Preside/Présidence de séance : Marcela Echeverri

17 h 00 : Álvaro París (Universidad de Zaragoza)
Realismo popular y politización contrarrevolucionaria en los barrios bajos de Madrid (1823-1833).
Royalisme populaire et politisation contrerévolutionnaire dans les « bas quartiers » de Madrid (1823-1833).

17 h 40 : Clément Weiss (IHMC/IHRF, Paris I-Panthéon Sorbonne)
Subversión, violencia y criminalidad callejera durante la Revolución francesa.
Subversions, violences et criminalité dans la rue pendant la Révolution française.

18 h 10 : Débat / Debate

19 octobre

Preside/Présidence de séance : Pedro Rújula

10 h 00 : Massimo Cattaneo (Università di Napoli Federico II)
La insurgencia popular contra la revolución en Italia.
L’insurgence populaire contre la révolution en Italie.

10 h 40 : Francisco Javier Ramón Solans (Universidad de Zaragoza)
El ultramontanismo como movimiento de masas. El Cono Sur durante el pontificado de Pío IX (1846-1878).
L’ultramontanisme comme mouvement de masses. Le Cône Sud pendant le pontificat de Pie IX.

11 h 30 : Pause / Descanso

12 h 00 : Pierre Serna (IHMC/IHRF, Paris I-Panthéon Sorbonne)
Conclusions / Conclusiones