X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Actualités révolutionnaires

Actualités révolutionnaires

C'est avec une grande tristesse que je viens d'apprendre le décès de Jean-Paul Bertaud, dans la nuit du 19 au 20...

Posté par Institut d'Histoire de la Révolution Française - IHRF sur mardi 24 novembre 2015

[Actualités révolutionnaires] Les passages cachés des lettres de Marie-Antoinette au comte de Fersen livrent leurs...

Posté par Institut d'Histoire de la Révolution Française - IHRF sur vendredi 20 novembre 2015

[Actualités révolutionnaires] Numéro spécial concours : LRF 9-2015 Citoyenneté, République, Démocratie dans la France de la Révolution Voir : http://lrf.revues.org

Posté par Institut d'Histoire de la Révolution Française - IHRF sur mercredi 18 novembre 2015

Quelques parutions sélectionnées...

 

 

 

Marc Belissa et Yannick Bosc, Robespierre. La fabrication d'un mythe, Paris, Opens external link in new windowEllipses, 2013, 576 p. ISBN : 9782729883690. (cote IHRF : 17510) -> Opens external link in new window Lire la conclusion ; Opens external link in new window Consulter la table des matières ;

 

 

 

Toute l’équipe de l’IHRF a la grande tristesse d’annoncer le décès de Christian-Marc Bosséno, dans la nuit du 11 au 12 janvier et présente à sa famille et proches ses sincères condoléances. Moins connu des jeunes chercheurs, il reste et restera une figure vivante du bicentenaire de 1789 et surtout un des plus inventifs historiens de l’immense chantier sur les images, ouvert par Michel Vovelle lorsqu’il fut directeur de l’IHRF, entre 1983 et 1993.

 

Elève de l’Ecole normale Supérieure de Saint-Cloud, il choisit de suite Michel Vovelle comme directeur de maîtrise pour travailler sur les images, sur l’Italie et sur les représentations de la Révolution dans les Républiques sœurs. Son travail aboutira à ce fort important ouvrage Immagini della Libertà, L'Italia in Rivoluzione 1789-1799, qu’il cosigne avec son directeur de Thèse et Christophe Doyen.

 

A Fontenay, il fonde avec Caroline Benjo, Antoine De Baecque, et d’autres normaliens, Vertigo, revue histoire et critique du cinéma pour commencer sa seconde vie, celle d’historien et critique du 7e art. Christian-Marc ne fut pas seulement un brillant normalien. Il fut le plus drôle, le plus hilarant, le plus génial « croqueur de tronches » qui soit, aussi doué en dessin, qu’en caricature ;  mélange détonnant entre l’humour anglais de sa mère et l’humour titi de son père, lui aussi critique de cinéma.

 

Devenu maître de conférences à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il gardait avec ses amis de la promotion « Agreg 86 », un lien étroit, toujours attachant.

 

Malgré des épreuves personnelles qui l’avaient fortement marqué, il demeurait d’une intelligence fulgurante, fortement engagé contre les inégalités sociales, contre toutes les injustices, filmant par exemple inlassablement le grand mouvement du printemps 2009 et ses manifestations.

 

Christian-Marc Bosséno avait l’espoir de rédiger un grand opus sur le film qu’il connaissait plan par plan, le Bonaparte dAbel Gance. N’est-ce pas d’ailleurs sur « Bony » comme il l’appelait toujours, qu’il avait produit une de ses plus belles études parues dans les AHRF, et qui demeure encore à citer à tous nos étudiants : « « Je me vis dans l'histoire » : Bonaparte de Lodi à Arcole, généalogie d'une image de légende », 1998, n°313, p. 449-465.

 

Il était fortement éprouvé par le début du mois de janvier. Il n’est que temps de relire sa contribution au numéro spécial de Sociétés et Représentations, « Le Rire au corps, caricature et grotesque » qu’il avait préparé avec Marielle Silhouette et Franck Georgi, interrogeant entre autre Tignous.

 

Christian-Marc Bosséno laisse un vide, une œuvre inachevée, mais sa mémoire restera à l’IHRF.

 

Pour l’équipe de l’IHRF, son ami, Pierre Serna

 

Les partenaires

 

 

 

Opens external link in new window http://ser.hypotheses.org/

Le portail de la Société des études robespierristes. La SER a pour but de rechercher et de publier tous les documents ou travaux relatifs à l’histoire de Robespierre, de la Révolution et de l’Empire. Elle entend prendre en compte les origines et les développements ultérieurs de la Révolution française, embrassant ainsi toute la période comprise entre les années 1770 et le début du XIXe siècle, voire au-delà lorsqu’il s’agit d’étudier la mémoire de la Révolution et ses répercussions dans le monde contemporain.

 

Opens external link in new window http://revolution-francaise.net/

Ce site s'interroge les catégories du politique en les inscrivant dans le champ des études révolutionnaires. Son ambition est de favoriser les croisements disciplinaires et d'articuler les problématiques de la recherche historique et les préoccupations du temps présent.

 

Opens external link in new window http://ahmuf.hypotheses.org/

L’Association des historiens modernistes des universités françaises (AHMUF) regroupe les universitaires spécialistes de la période moderne (XVIe-XVIIIe siècles).

Opens external link in new window http://ahrf.revues.org/210

Fondée au début du XXème siècle à l'initiative d'Albert Mathiez les Annales historiques de la Révolution française sont éditées par la Société des études robespierristes avec le concours du Centre national de la recherche scientifique (C.N.R.S.).

 

Opens external link in new window http://lrf.revues.org/

Soutenue par l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et le CNRS, La Révolution française, publication exclusivement électronique, doit servir d’outil de diffusion des activités de l’Institut d’histoire de la Révolution française, de ses membres et chercheurs associés, et de tous ceux qui désirent s’associer au travail effectué autour de l’histoire de la Révolution française et des phénomènes révolutionnaires. Prenant place aux côtés des autres revues spécialisées, elle doit permettre d’accroître le rayonnement de l’IHRF vers le public le plus large.