X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Institut d'Histoire de la Révolution Française (IHRF)

 

IHRF-IHMC
(UMR8066, CNRS/ENS/Paris 1)

 

Fondé en 1937 à l’initiative de Georges Lefebvre, l’Institut d'Histoire de la Révolution Française est rattaché à l’UFR d’Histoire (09) de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.
Présentation complète

 

17, rue de la Sorbonne

Esc. C, 3e étage

75005 Paris

Opens window for sending emailCourriel IHRF

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook

 

Chargé de communication

Opens window for sending emailAlexis Darbon

 

Bibliothèque

La bibliothèque ouvrira à partir du 1er septembre, sur RdV uniquement.

Lundi et mardi : 14 h – 17 h 30
Mercredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 17 h 30
Jeudi : 9 h 30 – 13 h
Vendredi : 9 h 30 – 13 h | 14 h – 16 h
 

Thomas Corpet

Tél. : 01 40 46 33 70

Opens window for sending emailbiblio.ihrf@univ-paris1.fr

Accès direct à la bibliothèque

 

   
   

IHRF - Institut d'histoire de la Révolution française

[Journée d'études]

Les Archives parlementaires en version papier...

Les Archives parlementaires entre papier et toile : exploitation d’une source inépuisable

Mercredi 31 mars 2021, de 9 h 45 à 17 h

Journée d’études organisée par la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne, l’IHRF-IHMC et Persée, avec le soutien de CollEx-Persée.

Journée virtuelle sur zoom, entrée libre sur inscription en écrivant à thomas.corpet@univ-paris1.fr 

Depuis dix ans, une collaboration fructueuse s’est établie entre la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS), l’Institut d’histoire de la Révolution française (IHRF) au sein de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC), et Persée, autour de la publication numérisée et enrichie des Archives parlementaires.

Cette journée d’études vise à conclure cette première phase éditoriale. Elle réunit des enseignant·e·s chercheur·e·s, des chercheur·se·s, des doctorant·e·s et des mastérant·e·s qui présenteront un travail à partir du matériau déjà disponible, lequel permet l’appropriation nouvelle du texte des Archives parlementaires, une lecture renouvelée des débats et, pourquoi pas, une tentative de ré-écriture/s du travail des députés entre 1789 et 1794.

Voir le programme complet sur le site de l'IHMC.

[Revue]

Triptyque : Vue d'ensemble du quartier français de Yokohama (Kuniteru II, Paris, Musée national des arts asiatiques – Guimet)

La Révolution française – 19 | 2021

Le numéro 19 | 2021 de La Révolution française, les Cahiers de l'Institut d'Histoire de la Révolution Française est paru aujourd'hui sur OpenEdition Journals.

Dirigé par Pierre Serna et Kôbô Seigan, il comporte un dossier intitulé « Appropriation de la Révolution française dans l’historiographie japonaise », avec des contributions de Koichi Yamazaki, Takashi Koï, Pierre-François Souyri, Yoshihiro Matsuura, Ômi Yoshiaki, Kôbô Seigan et Yuki Kusuda, et une position de thèse de Valentina Altopiedi. 

[Séminaires 2020-2021 de l'IHRF]

Les programmes suivants du premier semestre pour les séminaires de Master 1 et 2 de l'IHRF sont désormais en ligne : 

Séminaire de Master 1 (S1) – Chantiers de l'histoire de la Révolution française (séminaire en distantiel sur Zoom)

Séminaire organisé par Frédéric Régent et Pierre Serna

Séminaire de Master 1 (S1) – Sources et matériaux de l’histoire de la Révolution et de l’Empire

Séminaire de méthode organisé par Virginie Martin, Guillaume Mazeau, Frédéric Régent et Côme Simien

Séminaire de Master 2 / Doctoral (S1) – En faisant, en écrivant la révolution (séminaire en distantiel sur Zoom)

Séminaire IHRF-IHMC / IUF, organisé par Colin Jones et Pierre Serna

Séminaire de Master 2 (S2) – Une éducation révolutionnaire ? Apprendre la Révolution, apprendre de et dans la Révolution (séminaire en distantiel sur Zoom)

Séminaire IHRF-IHMC / ÉDHICE (université de Genève), organisé par Jean-Charles Buttier et Pierre Serna, avec les Archives nationales

 

 

[Appel à communications]

Journée des doctorant·e·s de l’IHMC – Encadrer, contrôler, administrer

La gestion des populations aux époques moderne et contemporaine

Date limite : 10 mars 2021

La journée des doctorant·e·s se tiendra le jeudi 10 juin 2021, de 9 h à 18 h.
Lieu à définir, Sorbonne ou École normale supérieure, Paris 5e arrondissement.

La gestion des populations représente un enjeu majeur pour nos sociétés. Dernièrement, sa mise en œuvre par les forces de l’ordre lors des manifestations ou par les pouvoirs publics en ces temps de pandémie a cristallisé de nombreuses tensions politiques et sociales. Dans un tout autre domaine, sa rationalisation est au centre des théories du management en entreprise et du marketing.

Cette question de la gestion des populations a sous-tendu et sous-tend aussi de nombreuses réflexions en sciences sociales, régulièrement renouvelées depuis les années 1970 : sur l’enfermement, le maintien de l’ordre, les techniques de contrôle du corps, des pratiques ou des représentations, le fonctionnement des institutions et des entreprises, les migrations… Il en ressort une grande disparité dans la perception de ces pratiques selon les situations, les lieux, les temporalités.

Lire l’appel complet

[Parution]

L'exécution du roi – 21 janvier 1793

Jean-Clément Martin, Paris, Éditions Perrin, janvier 2021, 300 pages.

Cet ouvrage s’intéresse plus aux querelles et aux rapports de forces entre groupes révolutionnaires, qu’à l’examen de la responsabilité du roi et à sa personnalité. À côté du destin tragique de Louis XVI et de la rupture du lien du pays avec la monarchie en janvier 1793, la France se cherche entre Révolution et République dans ces mois d’automne-hiver 1792-1793 : c’est là que se trouve le cœur du livre.

Présentation de l'ouvrage sur le site de l'éditeur

[Appel à contributions]

Le Moyen Âge des Lumières : une révolution ?

Date limite de dépôt : 15 avril 2021

Propositions de contributions à adresser à :
jean-loup@kastler.me et marion.bertholet@hotmail.fr 

Date et lieu de la journée d’étude : 25 novembre 2021, IHRF-IHMC

Loin de réduire le Moyen Âge à une longue nuit, le mouvement des Lumières l'a réhabilité à travers un certain nombre de figures et de moments emblématiques qui pourront faire l'objet de contributions spécifiques.

Voir l'appel complet sur le site de l'IHMC.

[Appel à communications]

Police et territoires dans l’Europe napoléonienne, de l’échelle locale à l’échelle impériale

Date limite de dépôt : 15 mars 2021

La police napoléonienne offre ce paradoxe d’être à la fois familière et méconnue. Au sein de l’historiographie consacrée à la police, peu de périodes suscitent en effet autant de fantasmes que le Consulat et le Premier Empire. Depuis quelques années cependant, les travaux se multiplient et renouvellent en profondeur les connaissances sur les différents aspects de la police du régime napoléonien.

Ce colloque international a pour objectif d’interroger le lien entre la police et l’espace impérial, en étudiant l’administration, les pratiques policières et le contrôle du territoire dans les départements dits « de l’intérieur », dans ceux annexés, ainsi que dans les différents espaces placés sous contrôle impérial, comme les États satellites et les territoires ultra-marins..

Télécharger l'appel complet

[Conférence en vidéo]

Frédéric Régent – La Révolution française, les colonies et l'esclavage

Pour patienter jusqu’à ce que les conférences du Comité d’histoire puissent rassembler du public et en attendant la sortie de l’application Parcours révolution que le Comité d’histoire a préparée avec Guillaume Mazeau, Jean-Claude Caron et un comité d’historien spécialistes de la période… nous vous proposons d’écouter Frédéric Régent, maître de conférence à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste des questions concernant l’esclavage dans les colonies françaises sous l’Ancien régime et au temps de la Révolution.

Voir la vidéo sur la chaîne YouTube du Comité.

[Appel à contributions]

Projets républicains et Révolution française (années 1770-1820)

Date limite de dépôt : 15 février 2021

Le colloque se tiendra les 22, 23 et 24 septembre 2021. Il est organisé par le Domaine de Vizille - Musée de la Révolution française et la Société des études robespierristes, avec le soutien de l’IUF (CHEC, univ. Clermont-Auvergne), de l’IHD (univ. Paris-Descartes), de l’IHMC (univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et de l’IRHIS (univ. de Lille).

Le présent colloque se donnera pour but d’explorer les diverses sensibilités du républicanisme français, de la veille de la Révolution (débats ouverts par la Révolution américaine) à ses lendemains, au moment où, avec l’Empire puis le retour des rois, la République devient « souterraine » et se nourrit du souvenir et des symboles révolutionnaires. Plusieurs axes seront alors à privilégier :

  • Les nuances internes des idées républicaines françaises, les modèles de démocratie qu’elles impliquent.
  • Les formes d’expression de ces républicanismes.
  • Les échelles sociales et géographiques de la diffusion des idées républicaines.

Voir l'appel complet sur le site de l'IHMC.

[Archives parlementaires]

Archives parlementaires – Mise en ligne de cinq volumes supplémentaires sur Persée

Quatre nouveaux volumes des Archives parlementaires de la Révolution française, correspondant aux tomes 28 à 32 (du 6 juillet au 30 septembre 1791), sont en ligne sur Persée.

Fruit d'un long travail d'édition électronique en partenariat avec la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne, l'Institut d'histoire moderne et contemporaine – Institut d'histoire de la Révolution française et Persée, ils permettent des recherches poussées grâce à un balisage fin du texte et à une indexation des intervenants.

 Le corpus en ligne est désormais le suivant : tomes 1 à 33 et tomes 96 à 102. Il couvre donc toute la période de la Constituante et une partie de la Convention.

Plus d’informations sur le projet d’édition numérique de la BiS avec Persée et l’IHRF-IHMC. 

[Soutien aux mobilisations]

Motion du comité de rédaction de la revue La Révolution française

Solidaire de tous·tes les travailleur·euse·s en lutte, opposé à la réforme des retraites et à la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, qui s'accompagne d'une profonde perversion des missions de l'enseignement supérieur, de la destruction des statuts, de la liquidation d'un Capes digne de ce nom et de la déqualification profonde des métiers de l'enseignement secondaire. le comité de rédaction de la revue La Révolution française rejoint la mobilisation en cours dans l’enseignement supérieur et la recherche ainsi que l’appel des travailleur·euse·s du numérique.

[Soutien aux mobilisations]

Motion de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (UMR 8066)

Les membres de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC), réunis en Assemblée générale le mardi 21 janvier 2020, appellent à la mobilisation contre les projets de publication d’une nouvelle Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR). Ces projets ont pour effet, dans la continuité des dynamiques antérieures, de fragiliser davantage le monde de la recherche et de l’enseignement supérieur selon une logique « darwinienne » et « inégalitaire » (A. Petit) : pilotage contraint et centralisé de la recherche ; affectation des moyens soumis à des indicateurs de performance des unités et des personnels ; remise en cause des fonctions du Conseil national des Universités, de la collégialité́́ de l’évaluation par les pairs ; remise en cause du statut des enseignant·es-chercheur·ses et des chercheur·ses avec la disparition de la référence aux 192 HETD ; amplification de la contractualisation et de la précarisation dans l’ESR avec le CDI de projets, etc. qui affecteraient en premier lieu les BIATSS et ITA, mais aussi les chercheur·ses et enseignant·es- chercheur·ses, titulaires comme précaires (…). Cette réforme généralise la précarité́, renforce la logique managériale et anéantit la liberté́ d’étude et de recherche. Cette réforme s’inscrit dans un processus plus large de démantèlement de l’ensemble de nos services publics et de réduction drastique des pensions, qui annonce par ailleurs la remise en cause de la logique de solidarité nationale et l’allongement des carrières.

Face à ces menaces, les membres de l’IHMC tiennent à réaffirmer avec force les principes incontournables pour garantir, dans le cadre du service public de l’ESR, le bon fonctionnement et le rayonnement de leurs missions de recherche et d’enseignement. Soucieux de préserver une université ouverte à tous et de lutter contre toutes les formes de précarité des personnels, ils affirment leur attachement aux statuts pérennes des enseignants-chercheurs, des enseignants et des chercheurs et s’opposent au développement de toutes les formes de contractualisation. Ils réaffirment la nécessité de trouver les moyens pérennisés pour permettre la création de postes de titulaires et la revalorisation des traitements de l’ensemble des personnels. Les membres de l’IHMC s’opposent avec conviction à toutes les formes de libéralisation et de marchandisation de la recherche et de l’enseignement liées aux injonctions des appels à projets, qui méconnaissent nos libertés académiques. Ils affirment encore leur volonté de défendre les cadres nationaux de qualification et d’évaluation et s’opposent à la modulation des services.

L’AG invite l’ensemble des membres de l’UMR à rejoindre les mobilisations nationales en cours en participant aux actions et manifestations et à annuler ou reporter les journées d’étude et colloques qui ont lieu les jours de mobilisation. Les membres de l’IHMC s’engagent à boycotter systématiquement toutes les instances qui participent à la précarisation de la recherche et la mise en concurrence des chercheurs ».

La motion est votée à l’unanimité des membres présents et des représentés.


La Révolution française

La revue électronique
de l'IHRF

 
Depuis 2012 l'équipe
des enseignants chercheurs
de l'IHRF-IHMC a construit
une nouvelle revue électronique
portant sur la Révolution française
et les révolutions dans le monde
entre 1770 et 1820

 

 
Archives parlementaires

L'IHRF-IHMC participe
avec la BIS et Persée
à la numérisation nouvelle
des 102 volumes des archives
parlementaires existants

 

 
Collection Baudoin

L'IHRF-IHMC a été co-porteur
du projet "REV-LOI",
financé par l'ANR,
qui a permis de numériser
tous les décrets
et toutes les lois
des trois premières assemblées,
à partir de la collection Baudouin.

 

 
Fonds Vovelle

Depuis 2014, Michel Vovelle
a fait don à l'IHRF-IHMC
et à l'Université de Paris 1
de son fonds de plus
de 2 500 ouvrages
sur la Révolution